Le Plan d’Épargne en Actions (PEA)

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) est un dispositif de placement défiscalisé qui a été mis en place en 1992. Il vous permet de gérer votre portefeuille de valeurs mobilières, sans avoir à payer d’impôt sur les plus-values ou sans imposition des dividendes.

En utilisant cette option de placement financier, vous pouvez profiter des nombreuses possibilités d’investissement en bourse. Qu’est-ce que le PEA ? Comment souscrire et comment acheter des actions ? Comment clôturer ce plan ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le PEA.

Fonctionnement du PEA

Le principe du Plan d’Épargne en Actions est de vous permettre d’acheter, de gérer et de vendre des actions en franchise d’impôt. En effet, ce support d’investissement vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux favorables. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un placement mais d’une structure administrative et fiscale qui comprend deux comptes : un compte espèces et un compte titres. Le compte espèces sert à payer les dividendes, à prélever les frais de gestion et à déposer les fonds entre les opérations d’achat et de vente et le compte titres sert à gérer le portefeuille d’actions.

Les actions qui sont conservées dans le PEA sont des actions de sociétés cotées au sein de l’Union européenne et des placements collectifs avec un investissement minimum de 75% dans les actions de ces sociétés. Il n’y a pas d’obligation d’investissement minimum, ni de versement régulier et le PEA peut être transféré entre banques. Si vous souhaitez bénéficier pleinement des avantages fiscaux du PEA, vous ne devrez pas retirer de fonds pendant cinq ans.

Depuis le 1er janvier 2014, le plafond de dépôt du PEA a été porté à 150 000 euros. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que la valeur des actifs détenus est limitée. Pour les plus-values, le PEA peut avoir une valeur supérieure à 150 000 euros. Après cinq ans, les plus-values et les dividendes sont exonérés d’impôt, mais ils sont soumis aux prélèvements sociaux.

Comment puis-je ouvrir un PEA ?

Vous pouvez adhérer à un PEA par l’intermédiaire d’une banque. Il peut s’agir d’une banque traditionnelle ou d’une banque de réseau, voire d’une banque en ligne. Si vous le préférez, vous pouvez adhérer à ce programme d’épargne par l’intermédiaire d’un courtier en ligne. Cependant, ce qu’il faut retenir, c’est que les courtiers et les banques ne sont pas les seuls à proposer l’option d’un plan d’épargne en actions.

Vous pouvez alors vous adresser à un assureur qui peut vous proposer un plan d’épargne lié à un contrat d’assurance. Il s’agit du produit d’épargne assurance PEA, qui est similaire au contrat de capitalisation mais composé d’unités de compte. Il est important de noter que seuls les dépôts en espèces sont autorisés au sein du PEA.

Il est important de savoir que le processus d’ouverture du PEA implique divers frais, notamment les frais de tenue de compte et les frais liés à l’exécution des ordres de bourse ; les frais de délégation et les frais de support, entre autres.

Comment acheter des actions avec le PEA ?

  1. Commencez par choisir votre courtier
  2. Transférez de l’argent sur votre compte en espèces (le dépôt peut être faible)
  3. Utilisez cet argent pour acheter des actions ou d’autres titres éligibles au PEA (par exemple des fonds d’investissement)
  4. Après l’ouverture du compte et la réalisation du premier investissement, il sera possible de le visualiser sur votre compte en espèces via l’interface du courtier.
  5. Ensuite, vous pouvez construire un portefeuille
  6. Pour construire un portefeuille, vous devez d’abord sélectionner les titres dans lesquels vous souhaitez investir .
  7. Après avoir sélectionné le titre, vous êtes en mesure de passer les ordres de bourse appropriés.

L’achat direct d’actions est possible, tout comme les fonds d’investissement tels que les SICAV, qui sont des fonds gérés par un expert qui permet aux investisseurs d’acheter des actions au sein du fonds, puis de construire un portefeuille d’investissement diversifié sans avoir à choisir les actions à acheter ou à vendre. En outre, vous pouvez investir dans des ETF et des trackers. Il s’agit de fonds indiciels cotés en bourse, connus pour reproduire les variations actuelles de l’indice des actions par secteur et par pays.

Choisir la meilleure stratégie d’investissement pour votre PEA

Le PEA peut être géré de différentes manières. Vous pouvez choisir entre la gestion libre, la gestion sous mandat et la gestion conseillée.

La gestion libre :

C’est la technique de gestion la plus utilisée, car elle permet à l’investisseur de déterminer son allocation d’actifs et de prendre les arbitrages qu’il juge nécessaires en fonction de l’évolution du marché. Si vous optez pour ce type de gestion, vous serez libre de choisir les titres que vous souhaitez détenir et de décider du moment de leur achat ou de leur vente.

La gestion sous mandat :

Moins courante que la gestion libre, cette forme de gestion commence toutefois à attirer les investisseurs. Elle repose sur la délégation de l’administration du PEA à un gestionnaire spécialisé. Au début, la gestion sous mandat séduisait surtout les plus fortunés qui investissent des sommes conséquentes. Aujourd’hui, certaines fintechs proposent ce type de gestion du PEA à partir de quelques centaines d’euros.

La gestion conseillée :

Sélectionner cette stratégie de gestion revient à choisir une allocation d’actifs que vous êtes en mesure d’utiliser ou non. Il est toutefois important de noter que la gestion conseil est généralement assurée par des conseillers financiers auprès de clients initiés.

Sortie du Plan d’Épargne en Actions

Vous ne serez pas autorisé à effectuer des retraits au cours des cinq premières années de détention. Le plus petit retrait pourrait entraîner la fermeture automatique du PEA. Après cette période, vous pourrez mettre fin à votre Plan d’Épargne en Actions à tout moment. Pour ce faire, il suffit d’envoyer une demande de clôture à la banque auprès de laquelle vous souhaitez le clôturer.

Vous pouvez vous rendre sur le site ou l’envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception. Si vous décidez de l’envoyer par courrier, vous devrez inclure toutes les informations relatives à votre PEA et un RIB d’un compte dont vous êtes le détenteur. Veillez à vous renseigner sur les frais de retrait, qui peuvent varier selon les banques.

Dans certaines circonstances exceptionnelles, vous pouvez retirer des fonds avant la date limite de détention sans que le plan soit fermé. Vous pouvez retirer des fonds en cas de retraite anticipée, de licenciement ou d’invalidité du titulaire du plan ou de son conjoint. Attention, les retraits ne bénéficient d’aucun avantage fiscal.

Le décès du titulaire déclenche la clôture automatique du PEA et les héritiers peuvent choisir de conserver les actions. Les plus-values et les dividendes sont alors exonérés d’impôt sur le revenu, quelle que soit la durée de détention.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.