Les bonnes pratiques pour investir en bourse

Le monde de la bourse reste un domaine extrêmement imprévisible et risqué, car il est en fluctuation de manière constante et ne reste jamais figé. Que vous soyez un individuel ou une entreprise, il est important de bien considérer le facteur de risque, car il fera partie de votre quotidien si vous vous adonnez à cette pratique.

Quoi qu’il en soit, l’investissement en bourse est une pratique que vous pouvez considérer pour diversifier votre patrimoine et générer des revenus passifs. Voilà pourquoi nous vous proposons un tour d’horizon pour tout savoir sur cet univers fascinant qu’est l’investissement en bourse. Zoom sur les bonnes pratiques pour investir en bourse !

Qu’est que l’investissement en bourse au juste ?

Avant tout, il est utile de mettre en avant ce qu’est l’investissement en bourse. La bourse est un moyen de devenir actionnaire d’une société grâce à l’achat d’actions qui représentent une petite part de la société. Cette pratique permet aux sociétés de récolter des fonds pour leurs différents investissements sans avoir à passer par une banque. En contrepartie, l’actionnaire percevra un revenu annuel qui variera selon les performances de la société et du nombre d’actions en votre possession.

Une étude sur plusieurs années permet de révéler la tendance globale de l’entreprise. Dans tous les cas, gardez en tête que le dividende versé une année ne garantit pas le montant du versement de l’année suivante. Le rendement est à associer au potentiel de l’entreprise, et dépend de l’évolution de la Bourse. Quant au calcul du rendement, il est obtenu par le rapport entre le dividende et le cours en bourse d’une action, exprimé en pourcentage.

L’investissement en bourse, une pratique risquée, mais intéressante

Il est important d’être bien informé avant d’investir son capital en bourse, car cette pratique comporte des risques. Votre retour sur investissement sera directement lié à la performance de la société et du nombre d’actions en votre possession. Il est donc primordial de savoir sur quel cheval miser pour maximiser vos gains et minimiser vos pertes.

Il faut que le placement financier soit un investissement rentable dans la durée. Pour cela, vous devez non seulement garder à l’esprit qu’il s’agit d’un investissement, et non d’un pari, et que d’autres facteurs devront être pris en compte comme les obligations, les matières premières et l’immobilier. La réussite de votre investissement se jugera sur des horizons annuels.

Le market timing VS la stratégie passive

Deux stratégies permettent d’investir en bourse : il y a le market timing et la stratégie passive. Le market timing est pratiqué par ceux qui souhaitent anticiper l’évolution des cours des marchés actions. Quant à la stratégie passive, elle est pratiquée par ceux qui investissent sans se soucier des niveaux de valorisation des marchés. Un conseiller pourra vous guider et vous accompagner pour que vous optiez pour la stratégie la plus adaptée à votre profil d’investisseur en bourse.

Si vous choisissez la stratégie market timing, vous devez chercher les meilleurs points d’entrée. Et vous devez surtout savoir que c’est une stratégie qui n’est pas sans risque, car vous vous exposez au risque de passer à côté de la hausse du marché si vous ne l’avez pas anticipée. En revanche, si vous choisissez la stratégie passive, vous vous assurez de lisser vos cours d’achats dans le temps. Vous investissez régulièrement une partie e votre épargne sur les marchés actions.

Le market timing et la stratégie passive ont leurs propres avantages et inconvénients. Si vous souhaitez investir en bourse sans avoir à suivre de trop près les marchés actions et les actualités économiques et financières, vous pouvez vous orienter vers la stratégie passive.

Quels sont les facteurs à considérer pour commencer à investir en bourse ?

Deux principaux facteurs sont à prendre en compte ici. Le premier est évidemment la somme de départ investie dans l’achat d’action. Cette somme ne doit pas dépasser un certain seuil. Cela dépend de votre situation financière. Mais comment définir la somme à investir ? La réponse est simple. Il vous faut investir une somme qui représente un surplus après avoir pris en compte vos dépenses quotidiennes.

Le second facteur est la performance de la société. À savoir que vous investirez dans la performance future de la société. Mais comment prédire les performances d’une société ? Ce n’est sûrement pas à l’aide d’une boule de cristal. Nous vous recommandons la lecture de cet article très complet pour avoir de nombreuses pistes d’investissements en bourse. Mais de façon générale vous pourrez vous référer à certains indicateurs comme :

  • Les performances passées de la société
  • La date de la création de la société
  • Le type de produit ou de services que propose cette dernière
  • Les dividendes
  • La robustesse de la société parmi tant d’autres

Être bien entouré et encadré est la clé de la réussite

Savoir s’entourer d’intermédiaire est essentiel surtout quand vous débutez dans ce domaine. Pour cela, vous pourrez faire appel à un courtier, un gestionnaire de patrimoine ou à un conseiller de la banque. Ces derniers vous conseilleront sur l’achat ou la vente de vos actions, et vous prodigueront des conseils personnalisés sur les supports à choisir comme des fonds d’investissement tout en prenant en compte votre situation financière.

Ils vous renseigneront aussi sur les frais associés à vos investissements tels que :

  • Les frais de tenue de compte
  • Les frais de souscription
  • Les frais de gestion
  • Les frais de courtage

D’ailleurs, il est utile de souligner que la plupart des individuels choisissent de se faire aider par ces professionnels de l’investissement. Ils sont là pour vous conseiller sur le choix des supports financiers en fonction de votre profil. Surtout, ils vous expliquent la différence entre les fonds d’investissement traditionnels (actifs) et les fonds d’investissement indiciels (trackers et ETF), ce qui vous évite de faire des erreurs. Vous devrez passer par un intermédiaire financier appelé le courtier en bourse pour obtenir les ordres en temps réel sur les places boursières.

Bien choisir le canal de placement financier

Les intermédiaires financiers vous expliqueront qu’il existe différentes façons que peuvent vous conseiller les intermédiaires financiers. Cela peut se faire de façon directe via l’achat de titres, d’actions ou d’obligations, ou de façon indirecte via des fonds en investissant sur différents supports comme le PEA (Plan Épargne en Actions), le contrat d’assurance-vie et le compte-titres. Sans conteste, un professionnel pourra vous orienter vers les meilleurs placements pour vous et pourra aussi gérer votre portefeuille.

Diversifier les investissements intelligemment

Dans ce monde en perpétuel mouvement qu’est la bourse, il est important de diversifier ses investissements d’une façon judicieuse. Ce qu’il est important de noter, c’est qu’il existe plusieurs types d’investissements, dont certains comportant plus de risques que d’autres. Mais comment choisir où et quand investir ? Tout commence par une étude du risque par rapport à l’éventuel retour sur investissement.

Si, par exemple, vous trouvez un fond dont le capital est garanti, il est conseillé d’y investir au moins la moitié de vos fonds, car vous êtes sûr de faire un profit raisonnable sans courir le risque de tout perdre. Ainsi vous pourrez investir une partie moins importante de votre capital sur des supports comportant plus de risque, mais avec un retour sur investissement plus important.

Choisir le bon moment pour acheter et vendre des actions

D’un autre côté, il faut savoir bien choisir son moment pour acheter et vendre des actions. Par exemple, si des actions dans un domaine prometteur, mais peu connu se vendent à bas prix aujourd’hui, il n’en sera pas de même dans le futur si la société réussit en affaire. Donc, il vous sera possible de revendre ses actions à un prix bien supérieur de celui auquel vous l’avez acheté. Cette action vous permettra de faire un profit intéressant.

Pour être prudent, vous pourrez placer entre 50 et 80% de la somme dédiée aux investissements sur un fonds dont le capital est garanti. De cette manière, la somme est sécurisée et d’autres investissements peuvent être faits sur des supports plus risqués. En d’autres termes, il est nécessaire d’étudier les actions, les fonds, les dividendes et les rendements. Il faut aussi bien vérifier l’historique, la solidité de l’entreprise, la date de création, les performances, les rendements, et les dividendes, entre autres.

En conclusion

L’investissement en Bourse présente, certes, des risques qu’il est nécessaire d’étudier avant de se lancer. Mais c’est aussi une pratique qui permet de diversifier et de répartir son patrimoine. Alors que dans le monde des affaires, il est conseillé de ne pas tout miser sur une seule opportunité ou un projet unique, en bourse, il est indispensable de jouer sur la diversification des placements et de savoir repartir le capital sur les différents types d’actions.

Enfin, tant que possible, ayez une approche structurée et réfléchie, et construisez votre stratégie et suivez-la. C’est comme ça que vous allez réussir en bourse, à long terme.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.