La voiture de location et l’assurance

Le premier avantage de la location de voiture est qu’elle offre la possibilité au conducteur de changer de véhicule selon ses envies ou ses besoins. Une pratique assez abordable qui se développe de plus en plus et qui a de nombreux avantages. Or, comme tout véhicule à moteur, la voiture de location doit elle aussi être assurée.

Le minimum en France est l’assurance de responsabilité civile, appelée l’assurance auto au tiers. Que le loueur de voitures soit un professionnel ou un particulier, vous devez bien vérifier que le véhicule est couvert par une assurance. Le point sur l’assurance auto de la voiture de location.

L’assurance auto et le contrat de location de voiture

Lorsque vous louez une voiture, il est normal de signer un contrat de location. Or, même si l’assurance auto est obligatoire en France est qu’elle s’applique également aux voitures de location, cette assurance n’est pas systématiquement comprise dans le contrat de location de voiture. À vous de faire preuve de vigilance au moment de signer un contrat avec un professionnel ou un particulier.

De même, il est probable que l’assurance comprise dans le contrat soit limitée à la simple responsabilité civile. Elle vous couvre pour les dommages physiques et/ou matériels que vous pourrez causer aux tiers lors de l’utilisation du véhicule. En aucun cas, l’assurance auto au tiers ne pourra vous couvrir pour les dégâts que vous pourriez vous-même subir ou pour ceux qui pourraient être causés au véhicule loué.

L’assurance auto individuelle peut-elle couvrir le véhicule loué ?

Pour ceux qui disposent déjà d’un contrat d’assurance auto pour un ou plusieurs véhicules personnels, il est possible d’étendre les garanties à la voiture louée. Si votre assurance comprend la garantie personnelle du conducteur, par exemple, vous pourrez la faire jouer pour vous indemniser pour les dommages personnels subis au volant de la voiture de location.

Il en est de même pour la garantie incendie et la garantie vol. Parlez-en à votre assureur auto pour savoir comment étendre vos garanties existantes et ainsi couvrir le véhicule que vous comptez louer. Il faudrait que les garanties vous couvrent pendant toute la durée de location qui est généralement de 30 jours, mais tout dépend des assureurs et des contrats.

Les garanties optionnelles, mais essentielles lorsqu’on loue une voiture

Ainsi, il revient au loueur de voitures de s’assurer de souscrire quelques garanties supplémentaires. Les loueurs de voitures proposent généralement des garanties spécifiques comme :

  • L’assistance dépannage étendue pour être couvert en cas de crevaison ou de mauvais carburant
  • La garantie personnelle du conducteur et des personnes à bord pour couvrir les dommages que vous ou vos passagers pouvez subir
  • La garantie vol ou tentative de vol pour couvrir le véhicule en cas de vol
  • Le rachat de franchise en cas de collision
  • Le rachat de franchise en cas d’incendie

Ces garanties optionnelles feront certes grimper le coût de l’assurance, mais elles vous permettront surtout d’être plus serein en cas de sinistre. Sans ces assurances, vous devrez vous-même régler les frais de réparation en cas de dommages subis par la voiture louée. Dans certains cas, les contrats de location courte durée peuvent prévoir automatiquement des garanties d’assistance. Vérifiez bien les modalités du contrat et soyez particulièrement attentif aux garanties proposées.

Le cas du contrat de location longue durée (LLD)

Il faut aussi noter que dans le cas d’une location longue durée (LLD) avec ou sans option d’achat (LOA ou « leasing »), c’est à vous d’assurer le véhicule, sauf si le loueur, le constructeur ou le concessionnaire vous propose une assurance auto dédiée. De manière générale, l’assurance proposée comprend l’assistance, l’entretien et la maintenance du véhicule. Si vous devez vous-même souscrire une assurance auto pour le véhicule loué, pensez à comparer les différentes offres.

En étudiant plusieurs formules, vous pourrez choisir la meilleure offre pour vous en termes de prix et de qualité de couverture. Par ailleurs, n’oubliez pas de faire le point sur vos besoins. Cela veut dire que vous devrez évaluer la valeur du véhicule loué, l’utilisation que vous allez en faire, le niveau de protection attendue et le budget disponible pour l’assurance auto.

Assurance voiture de location : qu’en est-il des franchises ?

Une franchise est une somme qui reste à la charge de l’assuré après un sinistre. Celle-ci n’est pas applicable si un tiers responsable a été identifié. Donc, elle ne concerne pas les accidents non responsables. À savoir également qu’en cas de vol, de dommages consécutifs à une collision ou de vandalisme, la franchise est prévue d’office.

Elle sera due au loueur seulement si vous êtes entièrement ou partiellement responsable du sinistre. Après, rien ne vous empêche de racheter, en option, les franchises ou les voir prises en charge par votre assurance auto individuelle.

Les situations où l’assurance auto ne rentre jamais en jeu

Enfin, il est utile de faire le point sur les situations où l’assurance auto ne peut pas intervenir pour vous couvrir :

  • Les sinistres causés par la conduite en état d’ivresse, de prise de médicament ou de stupéfiants
  • Les dégradations de la voiture
  • L’utilisation de la voiture dans le cadre de la conduite accompagnée
  • L’utilisation de la voiture pour des compétitions
  • Les tentatives de suicide
  • Les tentatives d’escroquerie
  • Les dommages survenus alors que le véhicule aurait dû déjà être restitué
  • L’incapacité de rendre les clés du véhicule au loueur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *