Le fonctionnement des marchés financiers

Un marché financier est un mécanisme qui permet aux vendeurs et acheteurs d’effectuer des échanges et des transactions sur des biens ou des services. L’enjeu est de financer l’économie et faire fructifier l’épargne des investisseurs. Les marchés financiers sont des lieux, physiques ou virtuels, où les acteurs du marché se rencontrent pour négocier des instruments financiers. Ils sont principalement utilisés pour mettre en présence des personnes qui manquent de capitaux avec d’autres, qui ont un excédent de capitaux. Focus sur le fonctionnement des marchés financiers !

Marchés financiers, qu’est-ce que c’est ?

Par définition, un marché financier est un endroit où se rencontrent les demandes et les offres de capitaux à long terme. Plusieurs pays dans le monde possèdent aujourd’hui des marchés financiers, également appelés marchés boursiers. Ils permettent d’échanger des valeurs mobilières, des obligations, des devises, des actions, des matières premières comme des métaux précieux et des produits agricoles, mais aussi des produits dérivés. On retrouve deux types de marchés financiers : les marchés primaires et les marchés secondaires.

Les marchés primaires sont des marchés utilisés par les entreprises pour vendre des actions à des investisseurs. L’argent gagné permet de faire tourner l’entreprise. On appelle ce type de marché les marchés du neuf. Quant aux marchés secondaires, ils permettent aux investisseurs d’acheter et de vendre des actions entre eux. Pour y accéder, il faut d’abord agir sur des marchés primaires. On appelle ce type de marché les marchés de l’occasion.

Les quatre types de marchés financiers

On retrouve quatre grands types de marchés financiers. Ils diffèrent par la nature des produits échangés. Il peut s’agit de produits cash ou de produits dérivés, dont le prix varie en fonction d’au moins deux sous-jacents.

Le marché de taux

Ce marché est le marché de la dette. Également appelé le marché des obligations, ce marché mondial s’adresse aux institutionnels et aux investisseurs long terme. Il est extrêmement liquide et peu volatile. Ce marché se divise en deux : le marché monétaire et le marché obligatoire. Le marché monétaire dont la durée est inférieure à 1 an concerne les certificats de dépôts et le Bon Du Trésor (BTF). Le marché obligatoire a une durée supérieure ou égale à 1 an. Il concerne les produits cash comme les obligations, BMTN et BTAN, entre autres.

Le marché des devises

Les devises du monde entier s’échangent sur ce marché. On l’appelle aussi le marché des changes et Forex (Foreign Exchange). Ce marché mondial est sans doute le plus gros du monde avec un volume de transactions très important. Les principaux acteurs de ce marché sont les États et les banques qui disposent de moyens financiers solides. Aujourd’hui, particuliers, entreprises, importateurs et exportateurs peuvent eux aussi accéder à ce marché. Très liquide, il concerne les produits cash comme les paires de devises, EUR/USD, EUR/GBO, etc.

Le marché actions

Ce marché est également appelé marché boursier ou place boursière. Il permet la négociation de titres de propriété des entreprises qui y sont cotées. Les entreprises parviennent à financer leur développement par augmentation de capital via un appel public à l’épargne. Le risque d’investissements est alors partagé entre les différents souscripteurs. Ce marché convient aux investisseurs à long terme et peut être négocié en intra day sur des valeurs très liquides. Les produits concernés sont les actions, les Actions à Dividendes Prioritaires (ADP) et les certificats d’investissements, entre autres. À savoir que chaque pays dispose de sa propre place boursière. En France, c’est la Bourse de Paris.

Le marché de matières premières

Comme les obligations, les devises et les actions, les matières premières sont des titres qui s’échangent en Bourse. Sur ce marché financier, toutes les matières premières sont cotées. Il y a des marchés de matières pour les sources d’énergie comme le gaz et le pétrole, les matières utilisées pour la production de produits finis comme les métaux et le bois, et pour les denrées alimentaires comme le blé, le café, le riz, le sucre, le coton, le jus d’orange, le cacao et le maïs. Ce marché est influencé par les évènements géopolitiques et les influences des stratégies spéculatives sur d’autres marchés.

Les principales bourses sont le New York Mercantile Exchange (NYMEX), Powernext (à Paris), le London International Financial Futures and options Echange (LIFFE), le Chicago Board of trade (CBOT), le Chicago Mercantile Exchange (CME) et le New York Board of Trade.

Le rôle des marchés boursiers

Les marchés financiers ou boursiers remplissent plusieurs fonctions importantes. D’abord, ils assurent l’efficacité et l’impartialité des échanges en les supervisant. Ensuite, ils aident les entreprises, l’État et les collectivités publiques à satisfaire leurs besoins de financement en procédant à des émissions d’actions, d’obligations et de titres de créances.

Les marchés financiers ont pour rôle de gérer l’exécution des transactions et la régulation de l’admission des entreprises au sein du marché. Ils se chargent également de la communication d’informations comme les données liées aux échanges, les cours et les annonces des entreprises. Enfin, les marchés boursiers sont ceux qui autorisent et régulent les participants comme les courtiers et les teneurs de marchés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *