Le cours d’une action, comment est-il déterminé ?

Le cours de l’action ou de la valeur désigne le prix auquel s’échangent les actions sur les marchés boursiers. Il s’agit là d’échanges entre boursiers qui varient selon l’offre et la demande. S’il y a plus d’acheteurs d’actions que de vendeurs, le cours va alors monter. Il baissera jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de vendeurs ou jusqu’à ce que le prix devienne trop élevé pour les investisseurs. C’est ce qu’on appelle l’équilibre ou le rééquilibre du ratio achat/vente. Pour qu’il y ait une offre d’action, il faut qu’il y ait une personne qui achète et une personne qui vend.

Le fonctionnement des indices boursiers

Plusieurs facteurs influencent le cours de l’action. Le premier est l’indice boursier. C’est un regroupement spécifique de valeurs auquel les journalistes font référence lorsqu’ils disent que la Bourse monte. L’ensemble des actions qui composent l’indice boursier est reflété par la hausse et par la baisse de sa valeur. Il existe plusieurs types d’indices qui permettent de retracer les fluctuations du marché. Pour les investisseurs, un seul indice ne suffit pas à donner des informations pertinentes.

Par ailleurs, deux méthodes sont couramment utilisées pour prévoir la variation d’un cours, à savoir l’analyse technique et l’analyse fondamentale. L’analyse technique consiste à étudier les indicateurs d’une société, afin de déterminer la valeur réelle. Quant à l’analyse fondamentale, elle repose sur l’étude des fluctuations passées, notamment des facteurs économiques et psychologiques de l’entreprise.

La santé financière de l’entreprise

L’autre facteur qui détermine le cours de l’action est la santé financière d’une société. En effet, l’action peut perdre ou gagner de la valeur selon les résultats annoncés par l’entreprise. Si elle publie de mauvais résultats trimestriels, elle doit alors s’attendre à ce que les investisseurs se séparent de leurs actions. Il en est de même si la société annonce qu’elle va perdre de l’argent. Lorsque l’action de l’entreprise perd de sa valeur, les investisseurs ne s’y intéresseront plus. Du moins, jusqu’à ce que les résultats financiers de la société redeviennent positifs. Dans le cas d’une entreprise qui affiche un historique de bénéfices élevés, son action prendra de la valeur.

Les performances passées et futures

Toutefois, il est à rappeler que les perspectives d’avenir d’une société sont toutes aussi importantes que ses performances passées. Il peut arriver qu’une entreprise annonce de mauvais résultats pendant une période spécifique avant de redevenir en force. Nouveau dirigeant, changements de consignes, productivité améliorée, développement d’un nouveau service ou produit, mise en place de stratégies innovantes en accord avec les tendances du marché… tant de facteurs peuvent aider une entreprise à sortir la tête de l’eau et à prospérer une nouvelle fois. Il en est de même pour une société qui distribuait des dividendes importants régulièrement et qui aujourd’hui ne dispose pas des mêmes bénéfices.

La santé du secteur d’activité

Le cours d’une action dépend également de la santé du secteur d’activité. En analysant son état général, il est possible d’évaluer les perspectives d’une entreprise. On parle notamment de la phase de croissance ou de récession. Même si une société affiche une bonne santé financière, cela ne suffit pas pour mesurer sa capacité à se développer et à maintenir son propre développement. Prenons l’exemple d’une entreprise qui semble financièrement stable, mais qui fait partie d’un secteur en déclin.

Avant d’investir, les acheteurs vont forcément s’interroger sur l’avenir de l’entreprise. Ce qui peut influencer le cours de l’action. Autre exemple, les entreprises dites cycliques, qui affichent une forte croissance en fin d’année et lors des périodes festives. Celles-ci communiquent une bonne ou une mauvaise croissance selon les cycles d’activité économique.

Les prix à la consommation

Autres facteurs qui aiguillonnent les indices, les prix à la consommation. Il s’agit là d’évaluer le coût de la vie, en tenant compte du coût d’achat d’un ménage moyen pour des biens et services basiques. Nourriture, habillement, logement, énergie… Plus le coût de la vie est élevé et plus les gens ont à dépenser plus pour les biens de première nécessité. Ils ne peuvent pas se permettre d’investir dans des produits de luxe.

Cela arrive quand l’économie est en mauvaise posture soit en déficit budgétaire. Cette situation économique est connue comme un marché baissier. Les entreprises réalisent des chiffres d’affaires bas et les employés perdent leurs emplois. D’un autre côté, lorsque l’économie est en bonne santé, les ménages disposent d’assez de ressources pour consommer et investir. C’est ce qu’on appelle un marché boursier haussier.

L’impact du cours des actions

Enfin, les évènements nationaux et internationaux ont également une influence sur le cours des actions. Il a tendance à grimper lorsqu’il y a évènement important comme la suppression d’un impôt. À l’inverse, lorsqu’il y a des licenciements massifs, le cours des actions va systématiquement baisser. On parle alors d’un ralentissement de l’activité et d’une incertitude économique. À savoir que l’impact du cours des actions peut durer entre une heure et plusieurs semaines, dépendant des facteurs indicateurs.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *