Comment choisir l’assurance de votre logement étudiant ?

etudiant-heureux

Souscrire à une assurance pour son logement étudiant est un choix judicieux. Que vous soyez en résidence universitaire, en location d’un logement meublé ou en location d’un logement non-meublé, vous serez protégés des risques qui peuvent survenir. Autrement dit, vous avez tout intérêt à souscrire une assurance logement étudiant et selon la situation l’obligation de le faire.

Voici ce que vous devez savoir sur cette garantie, pouvant être adaptée à votre budget et à vos besoins.

Les logements meublés et non meublés

Il existe deux types de logements : les logements meublés et les logements non meublés. Pour les logements meublés, il n’y a aucune assurance obligatoire. Quant aux logements non-meublés, ils doivent impérativement être assurés. On parle ici de l’assurance habitation. Pour les étudiants boursiers utilisant les services du Crous, comme les chambres en cité U, il est obligatoire de souscrire à cette assurance, qu’elles soient meublées ou non.

Toutefois, même si l’obligation d’assurance ne concerne que les logements non-meublés, une attestation est souvent exigée par le propriétaire à la remise des clés quelque soit le type de logement, même si celui-ci possède une assurance propriétaire non-occupant. L’assurance logement étudiant vous permet de protéger vos meubles et vos effets personnels, comme vos outils informatiques, en cas de grave sinistre. Vous bénéficierez également des indemnisations de la responsabilité civile.

L’assurance de la résidence étudiante

Dans la plupart des cas, l’assurance de la résidence étudiante est souscrite par le bailleur. Quant à l’étudiant, il participe au paiement de la prime en contribuant la somme prévue à cet effet par le biais de son loyer.

Il s’agit de l’assurance habitation pour chambre universitaire, qui peut être acquise contre la somme de vingt euros environ par année. Dans tous les cas, veillez à bien analyser les garanties proposées dans le contrat, avant de vous décider.

Les garanties de l’assurance logement étudiant

Comme l’assurance multirisque habitation, l’assurance logement étudiant couvre les nombreux risques liés au logement. En optant pour cette garantie, vous parvenez à couvrir la responsabilité civile, les dégâts d’eaux, les tempêtes, les incendies et les bris de glace. Néanmoins, vous devez noter que seuls certains assureurs garantissent les vols et les dommages électriques des appareils. L’idéal est de faire part de vos mobiliers à votre assureur, pour qu’il sache exactement quoi vous proposer.

Vous pourrez aussi souscrire d’autres options, comme l’assistance lors d’un stage à l’étranger, par exemple. Enfin, tous dégâts causés au logement sont de votre responsabilité. Ainsi, ce sera à vous de financer les réparations. Dans le cas de sinistres imputables à vos voisins, aux violentes tempêtes et aux sinistres causés par le propriétaire du logement par manque d’entretien, vous n’aurez pas à effectuer les réparations.

Quelle assurance logement étudiant choisir ?

Des offres spécifiques sont proposées aux étudiants, car les assureurs savent qu’il n’est pas commode de jongler entre les études et le travail. Avant d’emménager dans votre nouveau logement, vérifiez bien tous les termes et les conditions du contrat d’assurance. Assurez-vous d’être protégé des dégâts causés par les sinistres et d’être couvert par la responsabilité civile.

L’assurance logement étudiant dispose des mêmes avantages que l’assurance habitation standard, sauf qu’elle est proposée à un tarif préférentiel. Il est bon à savoir que certaines compagnies d’assurance proposent des contrats d’assurance spécialement dédiés aux étudiants ayant moins de 26 ans.

Que faire en cas de changement de situation ?

Il est très important de prévenir votre assureur pour tout changement de situation. Si, par exemple, vous passez d’étudiant à salarié, il vous faudra en faire part à votre assureur. Sinon, vous risquez de voir vos indemnisations divisées par deux en cas de sinistre. Il s’agit de la règle proportionnelle de prime.

Enfin, pour tout changement de situation, effectuez une demande par écrit afin que votre assureur puisse modifier les termes de votre contrat d’assurance logement étudiant. À savoir qu’il faut compter 1 mois entre l’envoi de la demande de résiliation / modification et la fin de votre contrat.

Si vous optez pour une colocation, nous vous recommandons de lire notre article dédié qui vous aidera à choisir l’assurance habitation la plus adaptée pour une colocation.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *