Qu’est ce que l’assurance décès ?

Une assurance décès est une forme d’assurance prévoyance qui permet à vos proches d’avoir un capital si vous décédez. En cas de décès de l’assuré, les compagnies d’assurance versent une rente ou un capital à la famille afin de les aider sur le plan financier.

Cotiser pour une assurance décès

Pour souscrire à une assurance décès, certains facteurs sont pris en considération par les compagnies d’assurance tels que :

  • L’âge de l’assuré
  • Les garanties requises
  • Le montant du capital qui sera versé à la famille en cas de décès

Au niveau de la cotisation, vous avez le choix de cotiser de façon mensuelle, trimestrielle ou annuelle. En cas de décès, les personnes désignées par l’assuré, bénéficient soit d’un capital ou d’une rente.

En tant qu’assuré, vous déterminez les garanties qui seront inscrites dans votre contrat tout en prenant en considération vos besoins ou les besoins des personnes à votre charge telles que votre conjoint(e) ou vos enfants.

Des garanties supplémentaires peuvent aussi figurer dans le contrat telles que :

  • Invalidité
  • Perte d’emploi
  • Incapacité de travail
  • Garantie décès de façon accidentelle

Attention toutefois l’ensemble de ses garanties sont soumises à conditions.

Souscrire un contrat d’assurance décès temporaire

Les contrats d’assurance prévoyance sont considérés comme des contrats temporaires car ils ont une durée limitée. Par exemple, certains contrats prennent fin au moment où l’assuré atteint un certain âge, souvent autour de 70 ans. Si l’assuré est en vie et qu’il a atteint l’âge déterminé dans son contrat de prévoyance, le contrat prend fin et l’assureur garde la totalité des cotisations.

Assurance décès ou assurance vie ?

Ces deux contrats d’assurance sont très différents, l’assurance décès permet le versement d’une somme déterminée à l’avance en échange de vos cotisations. Vous pouvez par exemple payer 30 euros par mois et avoir un capital qui avoisine les 200 000 euros. Dans ce cas de figure, même si votre décès survenait après quelques mois de cotisations vos proches seraient indemnisés.

Mais si vous cotisez pendant une période de 20 ans, à raison de 30 euros par mois, vous aurez investi 7200 euros qui seront perdus.

A l’inverse une assurance vie, ne correspond pas à un capital défini. C’est uniquement les fonds que vous aurez versé qui seront restitués à vos proches et abondés en fonction des taux de placement.

Mais le capital sera toujours disponible, ce n’est pas un investissement à fond perdu et vous serez même en mesure de le récupérer si vous le souhaitez.

A qui s’adresse l’assurance décès ?

Ce type de contrat s’adresse à toute personne désireuse d’offrir un capital important à leur proche en cas de décès.

De nombreuses entreprises proposent dans le cadre d’un accord collectif, une assurance prévoyance qui octroie un capital en cas de décès.

En tant que particulier, vous pouvez bien entendu souscrire un contrat individuel, notamment si vous craignez pour le niveau de vie de vos proches si vous n’êtes plus là pour subvenir à leurs besoins

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *